Le vapotage existe depuis plus de dix ans et sa popularité ne cesse de croître, en particulier chez les adolescents et les jeunes adultes. L'une des nouvelles tendances qui a un impact sur cette culture croissante de la vape est le désir de fumer de l'huile de cannabidiol (CBD). En fait, l'utilisation de cette huile dans les stylos vapoteurs devient de plus en plus populaire et l'industrie devrait connaître une croissance exponentielle au cours des prochaines années.

Une partie de l'attrait de l'huile de CBD dans les régions où la marijuana a été légalisée est le fait qu'elle a été présentée comme aidant à traiter une foule de problèmes médicaux. Parmi les problèmes médicaux que les gens prétendent traiter avec l'huile, on retrouve les crises d'épilepsie, l'anxiété, l'inflammation et l'insomnie.

Qu'est-ce que l'huile de CBD ?

L'huile de CBD est extraite des fleurs et des bourgeons des plantes de marijuana ou de chanvre. En général, elle ne produit pas de "défonce” ou d'intoxication car elle ne contient que très peu, voire pas du tout, de tétrahydrocannabinol (THC). En fait, l'huile de CBD ne peut contenir que moins de 0,3 % de THC.

Le vapotage de l'huile de CBD est-il sûr ?

D'une manière générale, le vapotage est une pratique dangereuse, quelles que soient les substances contenues dans le stylo-cigarette. Et l'huile de CBD ne fait pas exception. En fait, des centres de recherches américains, (CDC) ont récemment établi un lien entre les produits de vapotage et une épidémie de près de 3 000 maladies pulmonaires si graves que même des jeunes gens ont été admis à l'hôpital. Entre-temps, près de 70 personnes sont mortes de ce que l'on appelle désormais EVALI (e-cigarette and vaping associated lung injury).

Et, selon le CDC, des milliers d'autres personnes pourraient avoir été admises à l'hôpital pour des problèmes pulmonaires liés au vapotage.
Bien que le CDC ait établi que bon nombre des hospitalisations EVALI étaient dues à l'acétate de vitamine E, une substance utilisée pour diluer les huiles utilisées pour le vapotage, les risques liés au vapotage de l'huile de CBD ne sont pas sans danger, surtout si les stylos à piquer sont obtenus auprès de revendeurs illicites, de sources en ligne ou d'amis.

Au moins 26 des cas de l'EVALI ont été hospitalisés après avoir fumé de l'huile de CBD.
Un manque de certification auprès des vendeurs est remarqué, et celui-ci a conduit des gens à vendre du liquide à vaping qu’ils prétendent contenir de l'huile de CBD alors qu'il contient en réalité des produits chimiques dangereux, ce qui nuit à la santé des consommateurs. Pour déterminer l'ampleur de ce phénomène, l'Associated Press (AP) a commandé une étude visant à analyser le contenu de près de 30 huiles prétendant contenir du CBD.

 

En raison de la petite taille de l'échantillon, l'AP a noté qu'il n'était pas représentatif de l'ensemble du marché du CBD. Cependant, ces tests montrent à quel point il est risqué de fumer de l'huile de CBD alors que ce produit est peu ou pas réglementé. Les fumeurs n'ont aucune idée de ce qu'ils obtiennent lorsqu'ils prennent une bouffée

Table des matières