Les extraits concentrés de cannabis existent sous diverses formes. Parfois, il est facile de les identifier, (comme l'huile dans les cartouches de vaporisateur), mais parfois, ils passent inaperçus (dans les baumes médicamenteux et les aliments par exemple).

Pour ceux qui cherchent à comprendre le monde des concentrés de cannabis, vous êtes au bon endroit. Ici, nous allons passer en revue les types de concentrés les plus courants, les différentes façons de les consommer, ainsi que la manière de trouver le bon produit pour vos besoins en CBD.

Que sont les concentrés et les extraits ?

Les extraits concentrés de cannabis sont les produits qui résultent de la distillation des parties les plus précieuses de la plante. Elles contiennent tous les cannabinoïdes et les terpènes de la fleur mais pas l'excès de matière végétale. À l'unité, les concentrés de cannabis ont une proportion de cannabinoïdes et de terpènes bien plus importante que les fleurs de cannabis brutes.

Les cannabinoïdes et les terpènes sont responsables des effets, de l'arôme et des saveurs que vous pouvez ressentir avec n'importe quel produit issu du cannabis. On les trouve dans toute la plante de cannabis dans de petites structures scintillantes appelées trichomes.

Un concentré de cannabis est simplement une accumulation condensée de ces trichomes. Prenez n'importe quelle fleur de cannabis de haute qualité et vous pourrez les voir par vous-même. Ces appendices givrés recouvrent toute la surface de la plante, mais ils sont particulièrement visibles sur les boutons floraux. Les concentrés vous permettent d'exploiter les meilleures parties du cannabis d'une multitude de façons et sous une variété de textures et de formes qui peuvent être consommées en utilisant des méthodes différentes.

Selon la forme finale qu'ils prennent, les concentrés et extraits de cannabis peuvent être consommés seuls, saupoudrés dans un cône pour en augmenter la puissance, ou incorporés directement dans un des produits alimentaires.

Y a-t-il une différence entre un concentré et un extrait ?

Vous avez peut-être entendu les termes concentré et extrait utilisés de manière interchangeable, mais il existe une différence subtile entre les deux. Les extraits sont un type spécifique de concentré fabriqué à l'aide d'un solvant. Ainsi, si tous les extraits sont des concentrés, tous les concentrés ne sont pas des extraits. Par exemple, l'extrait de vanille est produit en utilisant l'alcool comme solvant pour extraire le composant aromatique désiré, la vanilline, des gousses de vanille. L'alcool peut également être utilisé pour fabriquer un extrait de cannabis.

Mais d'autres solvants peuvent également être utilisés, comme le butane et le CO2 supercritique pour les extraits de cire de cannabis. Les concentrés fabriqués sans l'utilisation de solvants sont produits en utilisant des moyens mécaniques ou physiques pour enlever et rassembler les trichomes. La colophane, le tamisage à sec et le kief sont tous des exemples de concentrés fabriqués sans l'utilisation de solvants. Comme les extraits et les concentrés se présentent sous différentes textures, il est toujours impossible de les distinguer simplement en les regardant.

Comment consommer les concentrés de cannabis

De la même manière que tous les concentrés ne sont pas des extraits, tous les consommateurs de concentrés ne sont pas des dabbers.

Le dabbing consiste à chauffer un concentré ou un extrait jusqu'à ce qu'il se vaporise, produisant une vapeur très puissante que le consommateur peut inhaler.

Le dabbing est la méthode de consommation la plus courante associée au cannabis concentré, ce qui explique pourquoi vous entendrez parler de dabs pour les concentrés. Mais ces produits peuvent aussi être consommés via des vapoteuses, les topiques ou dans les aliments. Pour décider des concentrés et des méthodes de consommation qui vous conviennent le mieux, il faut d'abord réfléchir à ce que vous cherchez à accomplir.

Pour une augmentation de la puissance qui ne demande pas beaucoup d'entretien : garnissez votre fleur.

Ajouter du kief en poudre ou mettre de la cire autour d'un joint peut augmenter la puissance de vos produits à fumer sans trop d'effort. Ces méthodes ne requièrent pas les outils coûteux nécessaires au dab, tout en augmentant la puissance de votre fumée et en ajoutant la saveur du concentré.

Pour un effet intense et rapide : le dab.

Lorsque la plupart des gens parlent de consommer des concentrés de cannabis, ils parlent généralement de vaporiser le concentré à l'aide d'un dab rig. Cette méthode consiste à chauffer le clou, ou l'équivalent d'un bol de bang, puis à appliquer le concentré directement sur la surface chaude, le transformant instantanément en une vapeur inhalable.

La plupart des appareils à dab sont en verre avec des clous fabriqués en verre, en céramique, en titane ou en quartz. Et si la méthode traditionnelle consiste à chauffer le clou à l'aide d'une torche, il existe aujourd'hui sur le marché de nombreux clous électroniques faciles à utiliser. Il convient également de noter que des taux élevés de THC et le dabbing ne sont pas synonymes. Si les taux élevés de THC restent la norme, les concentrés à forte teneur en CBD et les distillats purs de CBD sont de plus en plus populaires

Pour un effet léger sur le pouce : utilisez un stylo vapoteur

Les stylos vapoteurs pré-remplis sont un moyen discret, portable et efficace de consommer des concentrés de cannabis. Même s'il est peu probable qu'ils vous fassent planer autant qu'un dab, l'euphorie s'installe presque immédiatement. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'une cartouche pré-remplie et d'une batterie ou d'un stylo à vape tout-en-un.

La batterie de la cartouche active un élément chauffant qui réchauffe le concentré de cannabis. La plupart des stylos vapoteurs fonctionnent en appuyant sur un bouton ou, dans le cas d'un stylo sans bouton, en tirant simplement sur l'embout buccal. Les cartouches et les stylos pré-remplis ne sont pas rechargeables et doivent être jetés une fois le concentré épuisé, mais les piles détachables peuvent être conservées et réutilisées plusieurs fois.

Pour une expérience plus personnalisable, envisagez d'utiliser un “dab pen”. Avec un stylo dab, vous remplissez manuellement la chambre avec n'importe quel type de concentré et vous attachez la chambre à une batterie. Cette méthode vous offre la flexibilité d'un dab rig et la portabilité d'un stylo vapoteur pré-rempli.

Cannatonic

  • Rupture de stock

Pour un effet durable et sans fumée : mangez un produit comestible.

Les produits alimentaires font rarement partie de la conversation sur les concentrés de cannabis, mais ils devraient. Tout comme les vapoteuses, ils ne nécessitent pas d'équipement spécial et sont simples à tester pour les nouveaux consommateurs; de plus on en trouve facilement dans des magasins spécialisés.

Comme les dabs, ils peuvent procurer un “high” puissant et de longue durée, selon la dose. La principale différence entre les produits alimentaires et les produits à inhaler est le temps d'action. Si vous inhalez de la vapeur ou de la fumée, votre effet est presque instantané ; si vous mangez un produit comestible, votre effet peut prendre jusqu'à deux heures avant de se manifester.

Pour un soulagement ciblé : essayez un produit topique

Tout comme les aliments, les topiques sont généralement laissés de côté dans les conversations sur les concentrés. Pourtant, lorsqu'elles sont consommées par voie topique, les formes concentrées de cannabis peuvent apporter un soulagement ciblé sans provoquer de défonce.

Comment décoder les descriptions de produits concentrés

Vous avez donc décidé de dabber, de vapoter ou de fumer un concentré de cannabis. Félicitations ! Vous devez maintenant vous faire une idée des innombrables termes utilisés pour décrire ces produits du cannabis aux multiples facettes.

Les marques de weed n'essaient pas de vous embrouiller, mais elles doivent fournir de nombreux détails pour vous aider à identifier les caractéristiques et qualités clés du produit.

Par exemple, un produit portant le nom de "Nug Run Blue Dream Shatter" vous indique trois choses : La souche de la plante de cannabis utilisée est Blue Dream. Nug run indique que le matériel végétal utilisé pour fabriquer l'extrait était de la fleur séchée et séchée.

L'extrait a une consistance cassante qui se brise facilement. De la même manière que le lait homogénéisé ultra-pasteurisé à faible teneur en matières grasses est plus facilement décrit comme du lait à 2 %, les nombreux noms des concentrés de cannabis peuvent être condensés en quelques catégories. Ces catégories sont les suivantes : la matière première La méthode d'extraction La texture résultante

Matière première

Les bourgeons floraux, les feuilles et les tiges de cannabis sont appelés "matériel de départ" ou "matériel d'entrée". Le matériel d'entrée peut modifier le profil des cannabinoïdes et des terpènes du concentré de cannabis. Il est important, lors de la transformation de choisir des Fleurs de CBD premium.

De plus, la qualité ou le grade de la matière première affecte également la puissance et la saveur du produit final. Nug run, comme décrit ci-dessus, indique que la fleur séchée et séchée est la matière première.

Trim run signifie que le concentré a été produit en utilisant des feuilles séchées retirées de la plante récoltée. Whole plant indique que des plantes entières de cannabis séchées ont été utilisées comme matière première. Live resin est utilisé pour indiquer que du cannabis frais ou surgelé, et non séché, a été utilisé.

Méthode d'extraction

Les concentrés de cannabis sont simplement l'accumulation de trichomes (les glandes qui stockent les cannabinoïdes et les terpènes), mais la façon dont les extracteurs séparent ces trichomes du matériel de départ peut varier considérablement. Certaines méthodes éliminent tout sauf un cannabinoïde (comme le THC ou le CBD), tandis que d'autres laissent toute la gamme des composés intacts.

Parmi les différentes méthodes utilisées par les extracteurs, on peut généralement les classer en deux catégories : avec et sans solvant. Séparation physique ou sans solvant: Au cours du processus de séparation physique, les glandes trichomatiques sont retirées de la matière première du cannabis par une action physique, comme une secousse ou une pression.

Imaginez que les glandes de trichomes sont comme les fruits d'un arbre ; la séparation physique est similaire au fait de secouer un arbre pour en retirer les fruits mûrs. Lors de la création du dry sift, par exemple, le cannabis est secoué à travers une série de tamis de tailles spécifiques pour s'assurer que seules les têtes de trichomes parviennent au produit final.

La colophane est créée en utilisant une combinaison ciblée de chaleur et de pression pour extraire les composés souhaités de la plante. Le concept clé de la séparation physique est qu'une action physique directe entraîne l'expression des trichomes.

Extraction par solvant liquide. Toutes les extractions par solvant utilisent le même processus de base : un solvant liquide est utilisé pour séparer les composés actifs de la glande du trichome et produire une solution.

Cette solution doit être affinée jusqu'à ce qu'il ne reste plus que les composés souhaités. En raison de la volatilité de ces solvants, les techniciens utilisent généralement des systèmes d'extraction en circuit fermé, qui leur permettent de contrôler en toute sécurité des éléments tels que la température et la pression afin d'obtenir un résultat optimal. Selon le solvant choisi, une sorte de système de vide est utilisé pour assurer l'élimination complète du solvant avant la consommation.

Texture

Les termes qui prêtent le plus à confusion (“shatter”, “badder”, “crumble” et “sauce”), décrivent simplement l'apparence et la texture d'un concentré. Même si la plupart de ces adjectifs sont assez intuitifs, les choses se compliquent lorsqu'ils sont regroupés dans une description de produit très complète comme "Apple Fritter Live Resin Badder".

Bien que les textures résultantes ne soient pas nécessairement un indicateur du goût ou de l'effet du concentré sur une personne, elles affectent l'expérience.

Certaines personnes peuvent préférer le budder parce qu'il est plus facile à ramasser, tandis que d'autres préfèrent la souplesse de l'huile. Par conséquent, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises textures, seulement des préférences personnelles. -Le “shatter” est connu pour sa texture cassante, semblable à du verre. Il peut aussi avoir une consistance de type "snap-and-pull". (Imaginez que vous tirez très fort sur un bonbon avant de le faire claquer).

Les shatters ont généralement une couleur jaune doré à ambre vif. -Les “budder” et “badder” sont légèrement huileux et de texture molle. (Pensez à un bâton de beurre ou à une pâte à gâteau épaisse.) Ils sont malléables, faciles à manipuler et ont une couleur jaune soleil à orange vif. La consistance semblable à celle du beurre permet d'utiliser facilement l'extrait pour le tartiner sur des blunts ou des joints, ou pour le tamponner à l'aide d'un appareil à tamponner. -Le Crumble est une version cassante du budder ou du badder. Comme son nom l'indique, il a une consistance friable et alvéolée. La couleur tend à être similaire à celle du budder ou du badder, mais au lieu d'avoir un aspect brillant, ils ont tendance à avoir une finition mate ou terne. -Le “sucre” est un terme utilisé pour tout concentré qui a une consistance similaire à celle du sucre humide et séché. Il n'est pas uniforme par nature et présente généralement des couleurs allant du jaune vif à l'ambre foncé. -La “sauce” est épaisse et visqueuse ; elle a l'air collante.

La couleur de la sauce peut aller de l'ambre foncé à la moutarde vive. La sauce ressemble au sucre, tant par sa consistance que par sa couleur, mais sa structure cristalline est plus uniforme et plus marquée. -Le terme “cristallin” désigne un cannabinoïde unique et cristallisé. Comme son nom l'indique, le THC et le CBD cristallins sont des cristaux blancs dont la densité et la taille peuvent varier de petites pierres à la poudre.

Il existe de nombreuses façons d'expérimenter les concentrés. Pour les expérimenter en toute sécurité, assurez-vous de vous approvisionner uniquement auprès de marques et de dispensaires agréés.

Littérature Scientifique

https://www.food.gov.uk/safety-hygiene/cannabidiol-cbd

https://medlineplus.gov/druginfo/natural/1439.html

https://www.fda.gov/consumers/consumer-updates/what-you-need-know-and-what-were-working-find-out-about-products-containing-cannabis-or-cannabis

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31447137/

Nom du produit Marque THC CBD Procédé d'extraction Prix Acheter
Huile 15% CBD Huile 15% CBD 0.2% 15% Full Spectrum 79,90 €
Huile 10% Huile 10% 0.2% 10% Broad Spectrum 64,90 €
Huile de CBD 10% Huile de CBD 10% 0.2% 10% Broad Spectrum 47,92 €
Rupture
de stock
Huile CBD 10% Huile CBD 10% 0.2% 10% Full Spectrum 49,90 €
Table des matières